La Vie Côté Miel Bio

Retrouvez toute ou une partie de la gamme "La Vie Côté Miel BIO" chez nos partenaires de Grande Distribution.

Depuis quelques années, le miel bio est disponible sur le marché français. Ce produit est soumis à une législation très stricte pour assurer sa qualité.

Miel bio, un produit surveillé de près

Actuellement, les apiculteurs produisent aussi bien du miel conventionnel que du miel bio. Si ce produit est obtenu de manière « naturelle », par l’entremise des abeilles, certains facteurs suffisent pour altérer sa qualité. Ainsi, les apiculteurs souhaitant obtenir une certification bio pour leur miel doivent suivre un cahier des charges très strict.

La différence entre miel conventionnel et miel bio

Le miel conventionnel est obtenu d’une manière très simple. Ce produit est le fruit de la transformation du pollen des fleurs environnant une ruche. Plusieurs facteurs peuvent affecter sa qualité. Parmi ceux-ci figurent notamment la présence de pesticides sur les fleurs butinées, les traitements chimiques subis par la ruche ainsi que les techniques d’extraction et de récolte du miel.

Selon une étude réalisée en 2018 par 60 Millions de Consommateurs, le miel conventionnel renferme 6 types de résidus de polluants, contre 0,3 pour les miels bio. Quant aux produits mellifères certifiés bio, ils présentent également un taux infime de polluants. Et s’ils ne sont pas purs à 100 %, leur qualité reste toutefois supérieure à celle du miel conventionnel.

Cela est dû au fait que le miel bio est soumis à une réglementation stricte sur l’élevage des abeilles et sur la localisation des ruches.

Les critères assurant la qualité bio du miel

Pour que le miel soit certifié bio, les apiculteurs doivent :

·         S’assurer que leurs abeilles naissent et soient élevées dans des exploitations bio.

·         Vérifier que les ruchers ne soient pas placés à proximité de sources pouvant affecter la santé des abeilles et le miel.

·         Construire des ruches à partir de matériaux naturels ne présentant pas de risques pour les produits apicoles ou l’environnement.

·         Faire en sorte que les sources de pollen et de nectar se situent dans un rayon de 3 km du rucher et qu’elles proviennent de l’agriculture biologique, d’une flore spontanée ou de cultures recourant à des procédés écologiques.

·         S’assurer que la destruction des abeilles dans les rayons n’ait pas lieu durant la récolte du miel. L’utilisation de rayons contenant des couvains et de répulsifs chimiques de synthèse est également proscrite.

·         Vérifier que les ruches disposent de suffisamment de réserves de miel et de pollen pour l’hivernage.

Il faut savoir que l’emploi de médicaments vétérinaires est strictement réglementé. L’autorité de contrôle ou l’organisme certificateur doit donner son aval avant que les produits ne soient commercialisés dans ce cas.

Malgré ces précautions, les apiculteurs doivent attendre au moins une année avant de pouvoir commercialiser leur miel en bio.

FAMILLE VACHER, l’enseigne partenaire des apiculteurs

Depuis 1930, FAMILLE VACHER a à cœur de préserver les apiculteurs français et d’assurer leur développement. C’est dans cette optique que cette entreprise familiale dépositaire d’un savoir-faire multigénérationnel s’est lancée dans deux actions fortes.

Elle réalise chaque année une opération visant à planter des fleurs nectarifères à proximité des ruches. Elle participe également à des démarches pour introduire des reines résistantes au varroa dans l’écosystème français.

Pour accroître la filière de production du miel bio en France, FAMILLE VACHER participe à la diffusion de reines résistantes au varroa et permet ainsi aux agriculteurs d’éviter de traiter les ruches avec un pesticide.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

  • Contenance: 3kg

Nouveau

Nouveau compte S'inscrire