Les abeilles fabriquent le miel à partir de deux substances qu'elles récoltent dans la nature :

- Le nectar de fleurs, substance sucrée sécrétée par la fleur au fond de la corolle,

- Le miellat, substance plus complexe provenant des feuilles de certains arbres (chêne, sapin) qui sécrètent des matières sucrées ingérées puis excrétées par les pucerons. Les ouvrières butinent ce miellat et le ramènent à la ruche pour le transformer en miel.

Il existe autant de miels que de nectars différents dont la composition dépend de l’espèce de fleurs butinées, la nature du sol, la zone géographique, la saison et aussi le climat.

On distingue :

- Les miels monofloraux (les abeilles butinent une seule espèce : acacia, thym, lavande, oranger…)

- Les miels polyfloraux (les abeilles butinent plusieurs espèces de fleurs où les nectars ne pourront pas être séparés : montagne, prairie…).

Le miel de miellat est plus fort que le miel de fleurs, mais aussi plus riche en antioxydant. Il est particulièrement sombre car très riche en matières minérales.

Pot en verre de Miel monofloraux et polyfloraux

De la Ruche au Pot de Miel

Lorsque les cadres à l’intérieur des hausses sont remplis de miel, ces derniers sont emmenés à la miellerie par l’apiculteur pour extraire le miel.

Les cadres sont tout d’abord désoperculés pour libérer le miel des alvéoles.

Ils sont placés dans une sorte de centrifugeuse appelée extracteur. Grâce à la force centrifuge, le miel est extrait des alvéoles et il peut être recueilli.

Le miel est ensuite placé dans un décanteur pour le débarrasser de ses impuretés (morceaux d’abeilles...).

Il est pompé, filtré et stocké dans des fûts.

Toutes ces opérations sont faites de façon naturelle, à la température de la ruche, dans le respect du produit.

Convoyeur de cadres de hausseConvoyeur de cadres de hausse

Machine à désoperculer les cadresMachine à désoperculer les cadres

Composition et Texture du Miel

Le miel est composé principalement de sucres (environ 80%) dont essentiellement du glucose et du fructose et 18% d'eau. On y trouve également une grande variété de sels minéraux, de vitamines et d’enzymes ainsi que de nombreuses autres substances biologiques et aromatiques dont des flavonoïdes, des alcools, des esters, des pigments et des grains de pollens.

Le miel est-il moins calorique que le sucre ?

OUI ! Il y a environ 20% de calories en moins dans le miel que dans le sucre.

Il y a environ 20% de calories en moins dans le miel que dans le sucre.

Miel liquide, cristallisé ou crémeux ?

Dans la ruche, tous les miels sont sous forme liquide. Une fois sortis, certains vont rester liquides très longtemps tandis que d’autres vont durcir plus vite en fonction de l'origine florale, de la température de stockage, de la teneur en eau du miel et bien d'autres facteurs. La cristallisation du miel est donc un phénomène naturel.

Des miels très riches en glucose deviendront plus facilement crémeux (miel de fleurs, miel de colza, miel de tilleul…), tandis que des miels pauvres en glucose resteront liquides (miel d’acacia, miel de châtaignier…). L’état liquide ou crémeux du miel n’aura aucune incidence sur sa conservation.

Quelle que soit la texture du miel, cela ne nuit en rien à ses qualités. C’est une histoire de goût personnel, tout simplement !

Mon Miel Liquide à christallisé, puis-je encore le consommer ?

OUI ! La cristallisation du miel est un phénomène naturel et réversible qui n’a pas d’action sur la qualité du produit. Pour rendre de nouveau votre miel liquide, il suffit de réchauffer votre produit au bain-marie.

Comment conserver mon miel ?

Pour préserver la texture et les qualités gustatives de notre miel, nous vous conseillons de le conserver à température ambiante. En effet, c’est au frais et à l’abri de la lumière qu’il se « dégradera » le moins rapidement.

Nouveau

Nouveau compte S'inscrire